Résultats de l’étude CSEP/BVA sur la perception du sexisme au travail chez les non-cadres et lancement de la nouvelle rubrique « entreprises engagées »

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Jeudi 24 novembre 2016, s’est tenue une séance exceptionnelle du Conseil Supérieur de l’Égalité Professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP) en présence de Laurence ROSSIGNOL, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Présidente du CSEP, de Myriam EL KHOMRI, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Vice-Présidente du CSEP, et de nombreuses entreprises et des représentant.e.s des organisations syndicales et patronales.

L’enquête CSEP/BVA sur la perception du sexisme chez les non-cadres fait suite à une précédente enquête sur le sexisme au travail, réalisée en 2013, qui révélait que 80% des femmes salariées considèrent qu’elles sont régulièrement confrontées à des attitudes ou à des décisions sexistes.

Cette nouvelle enquête confirme la prééminence du sentiment de sexisme au travail, puisque 74% des femmes non-cadres considèrent qu’elles sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes et plus d’une femme salariée non-cadre sur deux estime avoir rencontré un frein dans sa carrière professionnelle parce qu’elle était une femme.

Sexisme au travail

Frein

Le sexisme au travail a de nombreuses conséquences : 83% des femmes non-cadres estiment que les réflexions et attitudes sexistes ou le fait de travailler dans un environnement de travail sexiste peut avoir des effets sur la santé.

santé

Les employeur.se.s ont un rôle à jouer pour combattre le sexisme ordinaire à tous les niveaux : l’enquête montre que plus les entreprises prennent des mesures pour le combattre, moins il y a de sexisme :

Moins de sexisme

C’est dans ce cadre que le CSEP a lancé le kit « Agir contre le sexisme au travail » qui s’inscrit dans le Plan d’actions et de mobilisation contre le sexisme.

Kit sexisme
Comprenant 10 leviers d’actions à destination des employeur.se.s pour qu’elles.ils se les approprient à travers des projets concrets, cet outil permet d’intégrer les initiatives portées par des entreprises à destination de leurs salarié.e.s au sein du Plan d’actions et de mobilisation contre le sexisme.

La signature du kit à travers le formulaire dédié leur permettra d’être valorisées à travers une nouvelle rubrique : « entreprises engagées ».

LABEL-entreprise

Télécharger :