Mieux connaître pour mieux agir, des données pour faire avancer l’égalité

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

A quelques jours de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et Pascale BOISTARD, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, annoncent la publication de nombreuses données sur la situation en France en matière d’égalité femmes-hommes.

  • Les chiffres clés de l’égalité publiés par le Ministère de la santé, des affaires sociales et des Droits des femmes sont publiés dès le 6 mars. Ce document rassemble un ensemble de données permettant de rendre perceptibles la réalité des inégalités dans de nombreux domaines : dans les familles, au travail, en politique, mais aussi dans le sport,  la culture, l’espace public. Il a été mis en ligne sur http://www.famille-enfance-droitsdesfemmes.gouv.fr et sera diffusé dans toute la France par le réseau des délégations aux droits des femmes, et sera complété par un second recueil plus complet destiné aux professionnels au cours de l’année 2015.
  • Des données régionales sont dévoilées pour la première fois le 5 mars par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) : elles permettront d’analyser, sur 18 indicateurs répartis dans 5 secteurs, les inégalités au niveau des territoires. Ces données font suite aux recommandations du rapport de Sophie Ponthieux intitulé « L’information sexuée dans la statistique publique », réalisé à la demande du ministère chargé des droits des femmes.
  • La Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES), publie le 5 mars une synthèse intitulée « Femmes et hommes sur le marché du travail», qui porte sur l’ensemble des inégalités professionnelles subies par les femmes : du taux d’activité au temps de travail, des types de contrats aux types de postes et aux inégalités de salaire, le document fait le point sur les progrès, mais aussi la persistance des inégalités.
  • Un rapport de l’OCDE rendu public le 5 mars traitera de l’égalité des sexes dans l’éducation : il se propose d’examiner les raisons et l’incidence des différences de parcours scolaire entre les sexes, ainsi que les moyens d’action dont disposent les parents, les enseignants et les employeurs pour y remédier.
  • La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, publiera le 6 mars une étude sur l’évolution des stéréotypes sur les rôles et les compétences des femmes et des hommes. Cette étude montre que si certains stéréotypes sont en recul, tels que les prétendues différences de compétences entre femmes et hommes, d’autres persistent selon les métiers.
  • Enfin, une note de synthèse, réalisée par le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc), à la demande du ministère chargé des droits des femmes, complètera le 5 mars cette vision de l’évolution des stéréotypes sur les rôles des femmes et des hommes.

« Ces éléments nous permettent de mieux comprendre la construction des inégalités ; elles montrent les éléments sur lesquels nous progressons et le chemin qu’il nous reste à parcourir. Ils sont un encouragement pour notre action. » a déclaré Marisol TOURAINE. « Chacun doit pouvoir s’approprier ces données. L’évaluation des politiques publiques est pour nous une question de démocratie et de transparence. » a ajouté Pascale BOISTARD. « Alors que nous avons choisi de placer le 8 mars 2015 sous le slogan « #EllesfontlaFrance », la publication de ces données est aussi une façon de montrer à quel point les femmes contribuent au dynamisme économique et à la cohésion sociale de notre pays. » ont-elles conclu.