Lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les Transports en commun : la campagne nationale de sensibilisation continue

La campagne nationale contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun lancée le 9 novembre dernier, et diffusée depuis dans tout le pays, se poursuit. Les affiches de la campagne seront ainsi de nouveau diffusées, en partenariat avec JCDecaux, qui met gracieusement à disposition plusieurs milliers d’espaces d’affichage à travers tout le pays.

Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, et Isabelle Schlumberger, Directrice générale Commerce et Développement de JCDecaux France, ont dévoilé ce mercredi matin l’un de ces espaces. Les affiches seront présentes à Paris/Ile-de-France, Aix-en-Provence, Angers, Bordeaux, Caen, Calais, Clermont-Ferrand, Douai, Dunkerque, Grenoble, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Mulhouse, Nancy, Nice, Rouen, Strasbourg, Toulon, Toulouse Tours et Valenciennes.

La secrétaire d’Etat a tenu par la même occasion à remercier les partenaires de la campagne, associations, transporteurs, agglomérations et afficheurs, pour leur engagement, dans sa conception comme dans sa diffusion. « La mobilisation de toute la société est primordiale pour lutter contre ces comportements inacceptables » a-t-elle rappelé. Plus d’une trentaine de réseaux de transport ont ainsi relayé la campagne depuis son lancement.

Cette campagne, comme la mise en œuvre du plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun, se poursuivra tout au long de l’année 2016.

Télécharger le communiqué de presse au format PDF

En savoir plus sur la lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun