Le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes a remis aujourd’hui à Marisol Touraine et Pascale Boistard son rapport relatif à la lutte contre les stéréotypes.

Le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes a remis son rapport sur les stéréotypes « contre les stéréotypes de sexe, conditionner les financements publics » à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et à Pascale Boistard, secrétaire d’Etat aux Droits des femmes ce lundi 20 octobre 2014.

Ce rapport montre que les représentations stéréotypées des femmes et des hommes subsistent dans les médias, les manuels scolaires et la communication institutionnelle. Ces stéréotypes se manifestent par un fort déséquilibre quantitatif entre le nombre de femmes et d’hommes représenté-e-s mais aussi par un enfermement des femmes dans certains rôles et situations dévalorisants.

Les stéréotypes de sexe et le genre sont un obstacle à l’égalité réelle : ils légitiment les discriminations et les inégalités.

Pour lutter contre ces stéréotypes, le HCEfh recommande de concentrer l’action sur les financements publics : l’argent public ne doit pas servir à conserver ou renforcer les stéréotypes de sexe. Il constitue un levier pour agir contre ces derniers.

Dans son rapport, le Haut conseil pour l’égalité formule 34 recommandations afin de lutter contre les stéréotypes dans une démarche progressive en 2 étapes :

–          Rendre visible les stéréotypes de sexe, grâce à des outils tels qu’une grille d’indicateurs à destination des acteurs et actrices des médias, de la communication institutionnelle et des manuels scolaires.

–          Généraliser le mécanisme d’éga-conditionnalité des financements publics. Le versement de financements publics sera ainsi subordonné au respect de l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les stéréotypes de sexe.

Quelques chiffres :

Manuels scolaires 

–           Les femmes représentent environ 10% des personnages présentés

–          Lorsque des compétences sont mises en jeu, elles le sont quasi exclusivement par des hommes

–          Les femmes apparaissent à travers le regard des hommes, elles sont des épouses, des amantes ou des muses

MEDIA

–          Les prises de parole des femmes à la TV occupent 32% du temps de prise de parole

–          Les femmes représentent 1/3 des sujets des informations, tous médias confondus

–          Les femmes représentent 1/5 des experts invités sur les plateaux TV et radio

Pour plus d’informations : http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/stereotypes-et-roles-sociaux/actualites-3/article/remise-du-rapport-stereotypes-a

Pour consulter le rapport complet relatif à la lutte contre les stéréotypes : http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_hce-2014-1020-ster-013.pdf