Feuille de route pour la protection de l’enfance 2015-2017

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Après avoir conduit pendant près d’un an une large concertation avec les acteurs de la protection de l’enfance, Laurence Rossignol a présenté lundi 15 juin 2015, à l’occasion des Assises nationale de la protection de l’enfance à Rennes, les grands axes de la feuille de route 2015-2017 pour la protection de l’enfance.

 

Feuille de route Protection de l’enfance 2015-2017

 

Un an de concertation

2ème réunion avec les représentants des présidents des conseils généraux

photo1web-db33e

Le 23 février 2015, la 2ème rencontre avec les représentants des présidents de conseils généraux dans le cadre de la concertation pour la protection de l’enfance engagée par la Secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie Laurence Rossignol, était une étape importante parmi les discussions engagées avec les différents acteurs de la protection de l’enfance. À cette occasion, Laurence Rossignol a échangé avec les élus et les directeurs autour de leurs préoccupations et de leurs expériences au niveau départemental. Les principaux axes de travail identifiés dans le cadre de la concertation ont également été discutés. Les pistes d’amélioration envisagées visent à :

  • favoriser la stabilité des parcours des enfants en protection de l’enfance
  • mieux repérer et traiter les situations de danger grave
  • développer des actions de prévention coordonnées au plus près des enfants et des familles.

Pour y parvenir, des évolutions de la loi seront soutenues, mais la démarche consiste essentiellement à favoriser les évolutions de pratiques et de postures professionnelles par la formation, l’élaboration et la diffusion d’outils partagés et l’amélioration du pilotage de cette politique publique à l’échelle nationale et départementale.

photo2web-4b6b4

1ère réunion avec les représentants des présidents des conseils généraux

Le 12 novembre 2014, Laurence Rossignol, Secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, a reçu les Présidents et Vice-présidents des Conseils généraux dans le cadre de la « Concertation Protection de l’Enfance ». Cette rencontre a été l’occasion pour la Secrétaire d’État d’engager une discussion et une réflexion sur les priorités de la protection de l’enfance.

Réunion avec les “jeunes de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE)”

Le 3 Novembre 2014, Laurence Rossignol, Secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie, a reçu une délégation constituée de jeunes adultes issus de l’Aide Sociale à l’Enfance.

Ce rendez-vous a introduit une série de réunions de concertation sur le thème de la Protection de l’enfance.

Ce fut, pour une quarantaine de jeunes, l’occasion d’échanger avec la Secrétaire d’État Laurence Rossignol, à propos de leurs expériences au sein de cette institution.

Plusieurs tables rondes ont été organisées dans ce cadre afin d’écouter les témoignages de ces jeunes de l’ASE.

Un peu d’histoire

Les États généraux de l’enfance de 2010

De longue date, la protection de l’enfance a fait l’objet de nombreux travaux et a nourri de riches débats. Le dispositif français de protection de l’enfance a fait l’objet de nombreuses évolutions législatives et réglementaires.


Compte-rendu de l’Atelier 1 : “Traitement de l’information préoccupante”

Président de l’atelier : Fabrice HEYRIES, Directeur général de la cohésion sociale en 2010
Enjeux  : Améliorer la transmission de l’information préoccupante en favorisant le travail conjoint des différents acteurs de la protection de l’enfance, grâce notamment à la généralisation des protocoles en protection de l’enfance, à la collaboration entre les communes et les conseils généraux et au suivi des situations signalées et à celui des parcours des enfants pris en charge en protection de l’enfance.


Compte-rendu de l’Atelier 2 : “Travail social”

Président de l’atelier : Pierre Gauthier, Directeur de l’agence régionale de l’hospitalisation de Midi-Pyrénées et membre de la société archéologique, littéraire et scientifique du Gers
Enjeux : Proposer, à partir des bonnes pratiques, un cadre d’action dont les professionnels du travail social (CG,CAF, associations) ont besoin pour assurer efficacement leur mission

Atelier 2 – annexes rapport
Atelier 2 – CR
Atelier 2 – participants
Atelier 2 – rapport
Atelier 2 – Audition de l’association SOS les mamans


Compte-rendu de l’Atelier 3 : “Prévention et soutien à la parentalité”

Président de l’atelier : Philippe Jeammet, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université Paris VI, et ex-chef du service de psychiatrie des adolescents et des jeunes adultes à l’Institut Mutualiste Montsouris (Paris)
Enjeux : Accroître la prévention de la maltraitance notamment par un soutien plus actif à la parentalité dès la grossesse ; Ouvrir un grand chantier sur l’aide à la parentalité


Compte-rendu de l’Atelier 4 : “Situations de précarité”