Aider à l’adoption

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Le ministère en charge de la famille et le ministère des affaires étrangères impulsent la politique nationale de l’adoption.

Ces ministères s’appuient sur les avis du Conseil Supérieur de l’Adoption.

L’Agence française de l’adoption, les organismes autorisés pour l’adoption, les professionnels de terrain et les associations sont vos interlocuteurs de proximité.

Le Conseil National pour l’accès aux origines personnelles (CNAOP a été créé par la loi du 22 janvier 2002, votée à l’unanimité par les députés et mis en place officiellement en septembre 2002.

Son objectif essentiel est de faciliter l’accès aux origines personnelles. Cette mission est assurée en liaison avec les départements, les collectivités d’Outre-Mer et les organismes autorisés pour l’adoption.

Ce dispositif s’adresse principalement :

  • aux personnes pupilles de l’Etat ou adoptées qui ne connaissent pas leurs origines, c’est-à-dire l’identité de leurs parents de naissance car ceux-ci ont demandé la préservation du secret de leur identité lors de l’accouchement ou lorsqu’ils ont confié l’enfant à un service départemental de l’aide sociale à l’enfance ou à un organisme autorisé pour l’adoption ;
  • aux parents de naissance qui, ayant demandé le secret de leur identité, peuvent à tout moment s’adresser au CNAOP pour lever ce secret ou n’ayant donné aucun renseignement, décident de déclarer leur identité ;
  • aux proches des parents de naissance peuvent également adresser au CNAOP une déclaration d’identité.

A lire aussi

Sites à  consulter