Conseil national de sécurité dans les transports en commun : lancement d’un groupe de travail sur les violences faites aux femmes dans les transports.

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Lors du Conseil National de Sécurité dans les Transports en Commun du 16 décembre 2014, Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, Alain Vidalies, Secrétaire d’État aux Transports, à la Mer et à la Pêche et Pascale Boistard, Secrétaire d’État chargée des Droits des Femmes, ont annoncé le lancement d’un groupe de travail sur les violences faites aux femmes dans les transports en commun, en partenariat avec la SNCF, la RATP, l’UTP (Union des Transporteurs Publics et Ferroviaires) et le GART (Groupement des autorités responsables de transport).

Une étude sur les violences faites aux femmes dans les transports conduite par le ministère des transports en 2012 (1) a mis en évidence les comportements sexistes intimidants dont elles sont victimes au quotidien et qui contribuent à renforcer leur sentiment d’insécurité. Plus récemment, une enquête publiée en novembre dernier (2) montrait que 85% des femmes utilisant le réseau de transport parisien pensent qu’elles ne recevraient aucune aide en cas d’agression dans les transports.

Le gouvernement a donc fait de la lutte contre les comportements sexistes intimidants et les violences sexuelles dans les transports en commun une priorité. Le groupe de travail a été chargé de mettre en place un plan de prévention et de  lutte contre ces violences sexistes, qui devra notamment inclure une large sensibilisation du public, pour que chacune et chacun puisse réagir au mieux face à ces situations inacceptables.

Les conclusions de ce groupe de travail seront rendues lors du prochain Conseil National de Sécurité dans les Transports en Commun, à la fin du premier semestre 2015.

(1) Etude exploratoire sur les violences faites aux femmes dans les transports, Observatoire national de la délinquance dans les transports, 2012

(2) Most dangerous transport system for women, Yougov – Thomson Reuters Foundation, 31 octobre 2014- http://www.trust.org/spotlight/most-dangerous-transport-systems-for-women

>> Lire le communiqué de presse