Audition par la Commission élargie sur la mission Solidarité, Insertion et égalité des chances

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes a été auditionnée aujourd’hui par une commission élargie (commission des affaires sociales et commission des finances de l’Assemblée nationale) sur la mission budgétaire « solidarité, insertion et égalité des chances » dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances 2017 (deuxième partie).

Dans cette mission budgétaire, deux programmes concernent plus particulièrement le ministère des familles, de l’enfance et des droits des femmes :
– Le programme 137 relatif à l’égalité entre les femmes et les hommes
– L’action 17 du programme 304 liée à la protection et à l’accompagnement des enfants, des jeunes et des familles vulnérables.

Lors de son audition, la ministre s’est félicitée que le budget présenté prévoit une hausse de 8% du programme budgétaire 137 dédié à l’égalité entre les femmes et les hommes. Cette nouvelle hausse s’inscrit dans la dynamique engagée il y a plus de 4 ans maintenant : sur toute la durée du quinquennat, les crédits du fameux « P137 » ont augmenté de près de 50%.
Dans le même temps, les crédits de l’action 17 du programme 304 été maintenus (30 millions d’euros) alors même que nous nous trouvions dans un contexte de réduction des dépenses budgétaires. La ministre s’est dite fière de la politique menée qui est à la fois responsable financièrement et juste socialement.

La ministre a particulièrement tenu à l’augmentation et au maintien de ces budgets qui sont à destination de populations qui sont trop souvent invisibles, voire oubliées, des politiques publiques : les femmes, et notamment les femmes victimes de violences, et les enfants.